Aides aux entrepreneurs : oui, mais…

Par Réda Dalil

Les opérateurs économiques en contrat avec l’état peuvent pousser un ouf de soulagement. Enfin, le Chef du gouvernement leur concède un soutien. Asphyxiés par le triple rouleau-compresseur de la crise Covid, de la cherté des matières premières et de l’inflation des produits énergétiques, les acteurs du BTP notamment s’étaient beaucoup mobilisés en coulisses pour arracher les mesures d’aides essentielles à leur survie. Un long courrier adressé à Aziz Akhannouch, le 11 mars dernier, par le président de la FNBTP décrivait la détresse des entreprises adjudicatrices face à la montée en flèche du coût des intrants et devant des trésoreries quasi désemplies. L’issue favorable s’est jouée en trois actes. Premier acte : la ministre de l’Habitat, Fatima-Zahra Mansouri, s’engage au milieu du mois de mars à accélérer les règlements des entreprises publiques relevant de sa tutelle, à l’image d’Al Omrane, donneur d’ordre public des plus importants. Deuxième acte : Nizar Baraka, ministre de l’Équipement, adresse un courrier à Aziz Akhannouch où il se fait le porte-parole des acteurs du bâtiment et réclame une aide en leur faveur. Enfin, troisième acte :…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés