Avant son implantation au Maroc, la ligne assumée d’i24NEWS contre le Polisario et l’Algérie

Dans son magazine d’investigation “Haute Définition”, la chaîne israélienne i24NEWS a diffusé, le 1er février, son “enquête sur le front Polisario autour du conflit entre l’Algérie et le Maroc”. Derrière cet intitulé vague, 27 minutes d’éléments et de témoins à charge pour “montrer le vrai visage” de ce que la chaîne qualifie de “mouvance terroriste”.

Par

Frank Melloul, PDG d'i24NEWS, pose près au siège de la chaîne israélienne d'information à Jaffa, près de Tel Aviv, le 15 juillet 2021. Crédit: Emmanuel Dunand/AFP

Pesée au trébuchet, la phrase qui ponctue l’enquête d’i24NEWS sur le front Polisario sonne comme un présage funeste. “Du conflit artificiel à une nouvelle Guerre des Sables, il n’y a qu’un pas. Et ce serait fatal pour la région”, ferme la voix off du reportage d’investigation. Signée Louis Armon pour la rédaction du magazine “Haute Définition”, cette enquête pro-marocaine diffusée le 1er février a voulu remonter aux origines et aux implications du mouvement séparatiste. Peur paralysante d’une “coupure énergétique” de l’Espagne, “complicité” et duplicité de l’Algérie, collaboration de l’Iran, entraînement du Hezbollah, “crimes” du chef du Polisario Brahim Ghali, proximité avec le jihadiste Abou Walid al-Sahraoui et naïveté de l’ONU, tous les acteurs du “conflit artificiel” en prennent pour leur grade.

Musique angoissante, témoins à charge et…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés