Farid Bennis, PDG de Laprophan : “Nous pouvons devenir la ‘nouvelle Inde’ de l’Europe dans l’industrie des matières pharmaceutiques”

2022, l’année du rebond économique ? Dans un contexte de flou conjoncturel, TelQuel questionne les patrons de grandes entreprises afin de recueillir leurs prédictions. Très rare dans les médias, le président directeur général de Laprophan, Farid Bennis, a accepté de décrypter pour TelQuel les grands enjeux de l’année qui débute. Selon son analyse, la conjugaison de la pandémie et de la lutte contre le réchauffement climatique permet à notre pays de se positionner comme une alternative crédible aux approvisionnements d’Asie.

Par

Farid Bennis. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

TelQuel : La soudaine résurgence du virus à travers le variant Omicron tempère les espoirs de net rebond de l’économie en 2022. Quelles opportunités et quels défis entrevoyez-vous au cours de cette année qui débute?

Farid Bennis : La résurgence du virus à travers le variant Omicron, beaucoup plus contagieux que le variant Delta, représente un nouveau défi pour notre système de santé et notre économie, même si ce variant est moins virulent. Il demeure difficile pour l’instant de prédire si cette nouvelle vague va permettre de passer au stade endémique ou si nous allons connaître un nouveau variant. Dans ce…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés