Le Maroc, spécialiste des surprises

Par Fatym Layachi

La semaine dernière, tu allais bien. Tout allait bien. La légèreté avait repris sa place dans ton quotidien et dans ton petit monde. Les fêtes approchaient à grands pas et tu te sentais complètement embarquée dans cette frénésie de joie. Tu avais des projets de vacances, des projets de voyages. Tu partais de l’autre côté de la Méditerranée avec Zee pour une semaine qui promettait d’être assez folle. Vous aviez réservé dans de super restos qui viennent d’ouvrir et que vous aviez repérés sur Insta. Vous aviez pris des places pour un concert. Vous aviez calé une expo, prévu d’aller bruncher. Tu ne partais que dans trois semaines, mais l’excitation était telle que tu savais déjà ce que tu allais mettre dans ta valise. Mais ça, c’était la semaine dernière! Parce que la semaine dernière il y a eu aussi ça comme moment : un jour en milieu d’après-midi alors que tu t’étais échappée du boulot pour aller récupérer un chemisier au pressing, tu reçois un WhatsApp. “Les autorités marocaines viennent de nous informer que les liaisons aériennes entre la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés