De Casablanca à Rabat, tempête dans l’organisation du SIEL

Le déplacement de la 27e édition du Salon international du l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca à Rabat a été acté par le ministre de la Culture Mehdi Bensaid. Pour cette année seulement, selon lui. Une décision fermement rejetée par le Conseil de Casablanca.

Par et

Un stand du Salon international de l'édition et du livre (SIEL) à Casablanca. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le Salon international de l’édition et du livre (SIEL) changera sa ville hôte en 2022. Organisé à Casablanca depuis 1987, l’événement sera délocalisé à Rabat l’année prochaine. L’annonce surprise a été faite par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaid, le 5 novembre au Parlement. Le responsable présentait aux députés de la première Chambre le sous-budget de ses départements de tutelle. Organisateur du SIEL, l’Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) fait partie des instances sous le giron du ministre. Le déplacement du salon à Rabat pour 2022 est justifié, du fait que “le site de l’OFEC qui accueille cet événement a été transformé en hôpital de proximité pour faire face à la pandémie du Covid-19”.

Locaux sous embargo

Mehdi Bensaid a également indiqué que ce changement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés