Pass vaccinal : le Maroc au bord de la crise de nerfs

Par Réda Allali

Une semaine après la mise en place du pass vaccinal, force est de constater que notre paisible contrée a été frappée par une sorte de crise de nerfs collective. Un peu partout, les vidéos pullulent de gens qui s’indignent, d’autres qui en viennent aux mains, c’est un festival extravagant de manifestations d’exaspération hystériques. Zakaria Boualem a été très surpris de découvrir des âmes rebelles jusque parmi ceux qui, toute leur vie durant, ont applaudi avec enthousiasme à toutes les décisions du MarocModerneSarl. Son voisin de bureau, par exemple, n’a jamais grogné contre rien du tout, et le voilà qui signe des pétitions à tour de bras, comme un vulgaire nihiliste demandant la libération d’un prisonnier politique. C’est à n’y rien comprendre. Notez bien que ces vagues de protestation ont engendré, dans la foulée, les sarcasmes de ceux qui les trouvent débiles, et voici la boucle de la crise de nerfs amorcée, comme si on avait besoin de pareille tension après cette année apocalyptique. Au final, ils ont réussi à énerver tout le monde, c’est prodigieux. Le Guercifi, en vérité, ne…

article suivant

Glovo établit une nouvelle norme en matière de droits sociaux avec “The Couriers Pledge”