IDE au Maroc : une hausse de 16,9% en août

L’Office des changes vient de publier une note sur le flux des investissements directs étrangers (IDE) : ils ont enregistré une hausse de 16,9 % sur les huit premiers mois de l’année.

Par

Crédit : DR

Le Maroc reste attractif pour les investisseurs étrangers. Sur les huit premiers mois de l’année 2021, le royaume a attiré un flux net d’investissements directs étrangers (IDE) à hauteur de 12,56 milliards de dirhams. Selon l’Office des changes qui publie les chiffres des indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’août, cela représente une hausse de 16,9 % par rapport à la même période un an auparavant.

à lire aussi

Selon l’organisme, il faut attribuer cette évolution à la hausse de 16 % des recettes (19,98 milliards de dirhams), plus importante que celle des dépenses qui se situent à 7,42 milliards de dirhams pour la période concernée, soit une hausse de 14,6 % à 7,42 milliards de dirhams, précise l’Office des changes.

Par ailleurs, les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) se chiffrent à 12,20 milliards de dirhams à fin août 2021. Avec une hausse de près de 6,94 milliards de dirhams par rapport à l’année 2020, les IDME enregistrent le plus haut niveau atteint durant la même période au titre des cinq dernières années.

Cet accroissement reste légèrement inférieur à celui réalisé par les cessions de ces investissements (+7,40 milliards de dirhams), faisant que le flux net des IDME a baissé, ainsi, de 16,4 %, note encore l’Office des changes.

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques