Akhannouch, Baraka et Ouahbi : le tiercé gagnant de la coalition

Ce n’est pas une surprise, Aziz Akhannouch, Nizar Baraka et Abdellatif Ouahbi se sont entendus pour former le futur gouvernement. Leur programme ? Le Nouveau modèle de développement, la feuille de route royale.

Par

Le 22 septembre, l’heure était à la célébration pour Abdellatif Ouahbi, Aziz Akhannouch et Nizar Baraka. Crédit: TNIOUNI

Les contours de la nouvelle majorité sont désormais connus. Le 22 septembre, le Chef du gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, en a annoncé la couleur : le président du RNI, arrivé premier au scrutin législatif du 8 septembre, composera sa nouvelle équipe gouvernementale avec les deux partis complétant le podium, en l’occurrence le Parti authenticité et modernité (PAM) et le Parti de l’Istiqlal. Une annonce qui intervient moins de 24 heures seulement après le tragique décès de Abdelouahab Belfqih, ex-USFP passé au PAM à l’occasion du scrutin du 8 septembre.

à lire aussi

Une mort et beaucoup de questions

Car le 21 septembre, une nouvelle fait l’effet d’une déflagration sur les réseaux sociaux : des “coups de feu” auraient atteint l’ex-candidat du PAM à la tête de la région Guelmim-Oued Noun, Abdelouahab Belfqih, selon les termes rapportés par le candidat USFP, Mohamed Aboudrar, sur sa page Facebook. L’homme politique, “entre la vie et la…

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques