Exclusif : le chef de cabinet d’El Othmani, Saad Loudiyi, a quitté le navire 15 jours avant les élections

Isolé, déserté par des collaborateurs fidèles ou du moins perçus comme tels, Saâd-Eddine El Othmani aura vécu des derniers jours amers à la chefferie du gouvernement.

Par

Saad Loudiyi. Crédit: AIC Press

Un proche du chef de l’exécutif sortant nous décrit une ambiance morose au Mechouar Essaid, quelques semaines avant un verdict des urnes particulièrement sévère : 13 sièges parlementaires seulement contre 125 en 2016. “Les lieux étaient vides la plupart du temps ; les cabinards, conscients qu’une défaite cuisante se profilait, ont quitté le navire en quête d’autres postes ailleurs”, se désole notre source. Fidèle parmi les fidèles, le chef de cabinet d’El Othmani, Saad Loudiyi, a fait ses valises quinze jours avant le scrutin, effectuant une passation des dossiers hâtive à un collègue. Selon nos sources, Saad Loudiyi, qui fut chef de cabinet de Mustapha El Khalfi au département de la communication entre 2011 et 2016, aurait rejoint l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC) de Bachir Rachdi.

“C’était son homme de confiance pendant tout le mandat, mais il n’a pas attendu l’élection pour quitter le…
article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Meknès : échantillon d’un système qui peine à protéger les étudiantes