[VIDÉO] Omar M. Bendjelloun monte sur Le Ring : “Plus les abstentionnistes voteront, plus nous serons forts !”

Tête de liste parlementaire de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) pour la circonscription de Rabat-Chellah, Omar M. Bendjelloun se présente pour la première fois aux élections législatives. Natif du quartier Hassan, l’avocat s’estime légitime pour être candidat de cette circonscription de la capitale, de par sa connexion avec son quartier natal. Au menu : le programme et les ambitions de la FGD pour ces élections 2021.

Par

Round 1 : Quelles chances pour la FGD ?

Alors que la FGD et le PSU n’ont pas fait front commun pour ces élections, Omar M. Bendjelloun se dit confiant pour le scrutin du 8 septembre. Il condamne les “pratiques antidémocratiques des partis dits administratifs”, notamment “l’achat des voix”.

Round 2 : Un programme ou un catalogue pour la forme ?

Mot d’ordre de la FGD pour ces élections : la justice sociale. Parmi les exemples cités par le candidat : “Nous voulons plafonner les factures d’eau et d’électricité pour les quartiers populaires.” Omar M. Bendjelloun estime qu’une bonne gouvernance peut déjà installer les bases d’une justice sociale.

Round 3 : Circonscription de Rabat-Chellah : une candidature pour l’honneur ?

Candidat de “cœur”, Omar M. Bendjelloun se dit “attaché à sa ville et à sa circonscription”. “Au sein de la FGD, nous ne sommes pas là pour nous enrichir ou pour nous protéger des poursuites judiciaires.” Mais quelles propositions ?

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc