MRE, ici vous êtes chez vous (mais attention quand même)

Par Yassine Majdi

Pour de nombreux Marocains ayant rejoint le territoire national, l’approche du pays se ressent à proximité de la porte d’embarquement, parfois même dès le check-in d’un vol à destination de notre cher pays. Une négociation pour tenter de faire passer un surplus de bagage évident, les tactiques pour essayer d’arriver le premier au comptoir d’enregistrement, Lhajja guettant avec anxiété la porte d’embarquement, ou cet étudiant tapotant activement sur son portable rappellent également que le pays n’est plus très loin. Il y a aussi ce retard du vol que beaucoup expliquent par cette simple phrase : “C’est ça le Maroc”. Une explication parfois injustifiée mais qui trouve un écho auprès de bon nombre de Marocains. Ce sentiment, certains de nos concitoyens ont pu le ressentir suite à l’annonce du passage dans la liste B de pays européens dans lesquels résident beaucoup de nos ressortissants. D’un coup, une majorité de la communauté marocaine résidant à l’étranger s’est retrouvée visée par des restrictions qui n’avaient que peu de sens. En vertu de la situation qui prévalait au 13 juillet, des parents marocains auraient…

article suivant

Le Conseil de gouvernement adopte le projet de décret relatif à l’enseignement à distance