Conditions des travailleuses domestiques au Maroc : l'ambassade des Philippines “au courant” et en action

Marocaines, Subsahariennes, Philippines... L'exploitation des travailleuses domestiques au Maroc touche toutes les nationalités. La section Travail de l'ambassade des Philippines à Rabat tente d'encadrer leurs conditions, en attendant un accord bilatéral avec le Maroc.

Par

Parole glaçante d’un intermédiaire : “On fait les livraisons de Philippines. On peut vous livrer en 48 heures”. Crédit: PATRICK BAZ / AFP

Les conditions de travail difficiles des domestiques d’origine philippine ont déjà fait couler beaucoup d’encre au Maroc. Pour répondre à l’exploitation et protéger ses ressortissantes, les autorités philippines avaient annoncé leur volonté de mettre en place un accord avec le royaume en 2014.

à lire aussi

Sept ans plus tard, il n’a pas encore vu le jour. Mais l’ambassade, installée à Rabat, oeuvre à mieux encadrer les conditions de ses travailleuses domestiques. Dominador Salanga, attaché à la section Travail à l’ambassade des Philippines à Rabat, a répondu aux questions de TelQuel

TelQuel : Savez-vous combien de travailleuses domestiques philippines sont installées au Maroc aujourd’hui ?

Dominador Salanga : Une estimation prudente montrerait que sur les 4.500 à 5.000 Philippins qui sont installés au Maroc, la plupart travaillent comme domestiques….

article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement