Employés de maison : pourquoi la loi 19-12 est inapplicable

Alors que la loi 19-12 encadre le travail des employés de maison depuis le 4 juin 2020, associations et avocats déplorent l’impossibilité de sa mise en application.

Par et

Fatima, 17 ans, ancienne petite bonne, photographiée dans une maison à Rabat en mars 2018. D’après une étude menée par plusieurs associations en 2010, elles seraient entre 66.000 et 80.000 à avoir moins de 15 ans. Crédit: ADEL SENNA / AFP

Dénoncer les employeurs qui ne respectent pas la loi reste compliqué, et ces femmes doivent alors compter sur des solutions alternatives. Pour Omar Saadoun, responsable du pôle de lutte contre le travail des enfants auprès de l’INSAF (Institut de solidarité avec les femmes en détresse), ce contexte doit pousser les autorités à prendre des mesures plus fermes pour protéger les travailleuses domestiques . “Il faut se rendre compte qu’on laisse des milliers de personnes dans la misère si on n’agit pas tout de suite. Les sanctions doivent être appliquées à chaque fois, le nombre d’inspecteurs du travail augmenté et la sensibilisation accrue. Sinon, on ne s’en sortira pas.

à lire aussi

Autre complication, l’article 24 de la Constitution dispose que tout domicile est inviolable sauf décision judiciaire. Le domicile étant justement le lieu de travail des employés de maison, cela pose un problème aux inspecteurs, qui ont besoin qu’une plainte soit déposée pour effectuer un…
article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement