L’ordonnance du Pr Fakir

La santé et l’éducation, que demande le peuple ? Au Maroc, le système de santé est passé par plusieurs phases sans atteindre le niveau que souhaitent pour lui les professionnels, et surtout les citoyens, premiers bénéficiaires. Partant de ce constat, le Pr Youssef El Fakir, et un comité de confrères et chercheurs, plaident pour une politique de santé 2.0.

Par

La santé et l’éducation, que demande le peuple ? Au Maroc, le système de santé est passé par plusieurs phases sans atteindre le niveau que souhaitent pour lui les professionnels, et surtout les citoyens, premiers bénéficiaires. Partant de ce constat, le Pr Youssef El Fakir, et un comité de confrères et chercheurs, plaident pour une politique de santé 2.0.

«Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc»

Youssef El Fakir

290 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc, du Professeur Youssef El Fakir
Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc, du Professeur Youssef El Fakir, éd. YEF (2021).

L’article 31 de la Constitution dispose que l’État, les établissements publics et les collectivités locales œuvrent à la mobilisation de tous les moyens à disposition pour faciliter l’égal accès des citoyennes et des citoyens aux conditions leur permettant de jouir de leurs droits aux soins de santé et à la protection sociale, à la couverture médicale et à la solidarité mutualiste ou organisée par l’État.

Partant du fait que la santé est un droit, défendu par la Constitution et par la plus haute autorité de l’état, l’auteur cite des orientations royales relatives à ce secteur névralgique.

Dans un discours prononcé le 9 octobre 2020, à l’ouverture de la session automne du parlement, Mohammed VI défendait ainsi l’accès du citoyen au système de santé : “Pour préserver la santé et la sécurité des citoyens, il est primordial de faire preuve d’une opiniâtre vigilance et d’un engagement résolu en apportant au secteur sanitaire un soutien indéfectible”.

La récente crise du Covid-19 et ses répercussions sur notre vie, sur notre société, notre économie et surtout notre système de santé, ont conduit le professeur Youssef El Fakir, radiologue, conférencier et expert en télémédecine, à se pencher, en compagnie de confrères aguerris et d’autres chercheurs, sur un système sanitaire sans cesse décrié.

Pour un débat national

Ils ont, chacun dans son domaine, apporté leur pierre à l’édifice pour élaborer ce Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc. En partant d’un état des lieux qu’ils estiment loin des normes établies par l’Organisation mondiale de la santé.

Et pour cause ! “Avec un ratio de 7,1 médecins pour 10 000 habitants”, nous sommes bien “loin de répondre au standard de l’OMS fixé à 15,3 médecins pour 10 000 habitants”.

Plus grave encore, c’est l’écart entre les différentes régions du royaume. Ainsi, si Rabat-Salé peut afficher 1 médecin pour 1703 habitants, la région de Draâ-Tafilalet doit se contenter d’un médecin pour 9541 habitants.

Et l’auteur n’est pas plus optimiste pour le futur : “Le vieillissement de la population à l’horizon 2050 concerne également les médecins”, dont 36% ont aujourd’hui plus de 51 ans, selon la dernière enquête du ministère de la Santé.

«Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc»

Youssef El Fakir

290 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Autre problème de dimension mondiale qui n’épargne pas le Maroc : la fuite des cerveaux. Un rapport récent de l’OCDE rappelle la gravité de cette hémorragie et ses conséquences pour les pays d’origine de ces émigrés tant appréciés ailleurs.

“À fin 2018, pas moins de 5300 médecins ont déjà émigré vers les seuls pays de l’OCDE. Les deux tiers ont pris la direction de la France et d’autres pays, comme l’Allemagne qui commence à recruter à bras-le-corps des médecins étrangers sans conditions préalables”.

Après l’état des lieux, place au plaidoyer. Chacun des différents collaborateurs à cet ouvrage académique se penche sur un volet du secteur de la santé.

Ainsi sont passés en revue les ressources humaines à déployer, les partenariats public-privé à encourager, vu que les patients passent, pour une même pathologie, indifféremment d’un secteur à l’autre, la formation aux métiers de la santé, la e-santé, qui a déjà pris des dimensions sensibles dans les pays développés et où nous avons donc un retard à rattraper, la recherche et développement, la récente crise sanitaire ayant mis à nu les faiblesses des pays qui n’y consacrent pas de budget…

Cerise sur le gâteau, la crise du Covid, dont nous devons tirer les enseignements et les leçons nécessaires. L’auteur et ses confrères sont unanimes : “Notre volonté est d’éclairer l’opinion publique, les pouvoirs publics, les partis politiques et toutes celles et ceux en charge de la santé dans notre pays, en vue d’initier, en connaissance de cause, un débat national sur le système de santé au Maroc”.

«Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc»

Youssef El Fakir

290 DH

Livraison à domicile partout au Maroc

Plaidoyer pour une réforme du système de santé au Maroc, de Professeur Youssef El Fakir, éd. YEF (2021). Commandez ce livre au prix de 290 DH (+ frais d’envoi) sur qitab.ma ou par WhatsApp au 06 71 81 84 60

 

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles