A Sun : Chung Mong-Hong filme une affaire de famille

Dans ‘A Sun’, le réalisateur taiwanais Chung Mong-Hong dissèque avec brio les fissures familiales.

Par

Le film A Sun, de Chung Mong-Hong
Le film A Sun, de Chung Mong-Hong, est un drame familial taiwanais. Crédit: DR

Des silences. Des plans contemplatifs. Pour son cinquième long-métrage, le réalisateur taïwanais Chung Mong-Hong porte, comme à son habitude, sa radicalité formelle. Celle qui consiste à prendre son temps pour filmer des petites histoires d’une grande sensibilité. Cette fois-ci, il s’attelle à décortiquer les secrets de famille. A Sun raconte ainsi l’histoire d’une famille de quatre personnes d’origine modeste. Leur petit dernier, A-Ho, a toujours été un enfant turbulent. A force de coups foireux, il a perdu la confiance de sa famille. Son père porte alors tous ses espoirs sur son fils aîné, A-Huo. Ce dernier excelle dans ses études et ne cause aucun malheur à sa famille. Alors qu’il tente de réussir son concours pour intégrer une école de médecine, son frère est placé en centre de détention pour mineurs suite à un incident grave dont il est le responsable. Furieux, le père décide de ne plus lui parler et demande au juge de le punir de la sentence maximale. Alors qu’A-Ho purge sa peine…

article suivant

PLF et nomination d’ambassadeurs au menu du Conseil des ministres présidé par Mohammed VI