Crise migratoire à Sebta : à une large majorité, le Parlement européen adopte la résolution condamnant le Maroc

Le Parlement européen a adopté, ce 10 juin, une résolution condamnant le rôle du Maroc dans la crise migratoire à Sebta. Les eurodéputés ont voté à 397 voix pour, 85 contre et 196 abstentions.

Par

Le Parlement européen. Crédit: Thomas Savage/TelQuel

Réuni en session plénière aujourd’hui, le Parlement européen a adopté le projet de résolution condamnant la responsabilité du Maroc dans la crise migratoire à Sebta. Ce projet a été proposé par l’eurodéputé espagnol Jordi Cañas Pérez.

Le texte final adopté à 397 voix pour, 85 contre et 196 abstentions, rejette “l’utilisation par le Maroc du contrôle des frontières et de la migration, et des mineurs non accompagnés en particulier, comme pression politique contre un État membre de l’Union européenne”.

La résolution déplore en particulier “la participation d’enfants, de mineurs non accompagnés et de familles au franchissement massif de la frontière entre le Maroc et la ville espagnole de Ceuta, mettant clairement leur vie et leur sécurité en danger” et regrette “l’aggravation de la crise politique et diplomatique, qui ne doit remettre en cause ni les relations de voisinage stratégiques, multidimensionnelles et privilégiées entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne et son État membre”.

Enfin, le texte réitère “la position consolidée de l’Union européenne sur le Sahara occidental, qui est fondée sur le plein respect du droit international conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et au processus politique mené par les Nations unies pour parvenir à une solution négociée juste, durable, pacifique et mutuellement acceptable par les deux parties”.

À noter que les résolutions du Parlement européen, contrairement à celles du Conseil de sécurité de l’ONU, ont une dimension purement symbolique et ne prévoient pas de sanctions. Toutefois, elles auront un poids politique tant à Strasbourg qu’à Bruxelles.

à lire aussi

article suivant

L’Orient sonore : le monde arabe vu à travers ses musiques