Afflux de migrants à Sebta : la presse européenne pointe du doigt le Maroc

Après les événements de début de semaine à Sebta, nombreuses ont été les voix en Europe à dénoncer le Maroc, notamment dans les médias.

Par

Tout juste refoulé du sol espagnol, un groupe de personnes est vite prié de quitter le poste-frontière par des agents de police et des Forces auxiliaires. L’un d’eux prend quand même le temps de s’informer sur son téléphone. Le peu d’argent dont il dispose est dissimulé dans la pochette de son portable. Crédit: YASSINE TOUMI / TELQUEL

Quelques jours après les impressionnantes images d’afflux de migrants sur les côtes de Sebta, l’Europe commence à durcir le ton à l’égard du Maroc. “Personne ne peut intimider ou faire chanter l’Union européenne (…) sur le thème migratoire”, a d’abord déclaré Bruxelles, mercredi, par la voix du vice-président de la Commission européenne Margaritis Schinas.

à lire aussi

Depuis, les événements de Sebta occupent une large place dans le traitement médiatique européen. Dans son édition du vendredi 21 mai, Le Monde publie un éditorial cinglant, appelant dans son titre à “sortir d’une certaine naïveté dans le regard porté sur le Maroc”. “Au nom d’une amitié qui doit rester exigeante, le moment est venu pour les Européens de signifier au Maroc que son crédit à l’étranger est entamé. Et que la défense de ses intérêts légitimes ne doit pas le dispenser de traiter décemment sa population – et ses voisins”, écrit le quotidien de référence français, évoquant la “dégradation” de…
article suivant

Renouvellement de visa pour la France : les rendez-vous reprennent à partir du 15 juin