[Le Scan] CSMD : regards croisés de deux économistes

“Une économie productive, diversifiée, créatrice de valeur ajoutée et d’emplois de qualité”... C’est le premier axe stratégique de transformation du Maroc proposé par la Commission Benmoussa. 

Par

Fin de la rente, fin des agréments, concurrence saine, régulation de plusieurs secteurs, fiscalité plus juste… Le rapport de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) peut mettre tout le monde d’accord sur ces objectifs. Mais quelle philosophie économique se dégage du rapport ? Quels points forts et points faibles sur le volet économique ?

Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, regards croisés entre deux économistes : Nabil Adel, directeur du groupe de recherche en géoéconomie à l’ESCA, et Mehdi Lahlou, économiste et professeur à l’Institut national de statistique et d’économie appliquée (Insea) de Rabat. 

article suivant

Fin de la gestion déléguée : dernier inventaire avant liquidation d’un modèle vieux de trente ans