Le Maroc prévoit une “détérioration des relations” avec l’Espagne si elle fait sortir Brahim Ghali “avec opacité”

L’ambassadrice du Maroc en Espagne a déclaré, suite à une réunion avec le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, que les relations entre les deux pays traversaient une crise “grave”.

Par

Le chef du Polisario, Brahim Ghali. Crédit: STRINGER / Ryad Kramdi / AFP

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, a averti aujourd’hui que si l’Espagne choisissait de sortir Brahim Ghali d’Espagne “avec opacité”, c’est-à-dire de la même manière qu’elle l’a fait entrer sur son territoire, nos voisins ibériques opteraient “pour la stagnation et la détérioration des relations” bilatérales, rapporte l’agence espagnole EFE.

Dans un communiqué lu au ministère des Affaires étrangères à Rabat après une réunion avec Nasser Bourita, l’ambassadrice a par ailleurs qualifié la crise dans les relations maroco-espagnoles de “grave”.

à lire aussi

Le 18 mai dernier, le Maroc a décidé de rappeler son ambassadrice en Espagne pour consultation, après le mécontentement exprimé par Madrid face à “l’entrée massive de migrants marocains à Ceuta”.

article suivant

L’Orient sonore : le monde arabe vu à travers ses musiques