Vas-y que je t’enfume : la stratégie du PJD avec le cannabis

Par La Rédaction

A peine débarqué au parlement, le projet de loi sur le cannabis est déjà victime d’obstacles qui risquent d’entraver son adoption. Il s’agit pourtant d’une loi essentielle pour l’économie du pays. L’Exécutif a fait son travail en adoptant le texte, après seulement deux réunions du Conseil de gouvernement. L’Intérieur, qui porte le projet, a également fait sa part en le soumettant au parlement dans la foulée.

“Chicaniers, les élus PJD sont aussi procéduriers qu’un petit fonctionnaire de mouqataâ”

TelQuel
Mais ça patine dans l’hémicycle. Les députés PJD ont décidé de transformer le sprint gouvernemental en marathon parlementaire. Et tous les moyens sont bons. Plutôt que de s’attacher au fond, en débattre, s’y opposer avec des arguments, les députés islamistes se sont attachés à la forme. Chicaniers, les élus PJD sont aussi procéduriers qu’un petit fonctionnaire de mouqataâ. Ils ont soulevé la question de la commission idoine devant se charger du texte pour ralentir le processus. Le projet de loi sera-t-il soumis à la commission de l’Intérieur ou à celle des secteurs productifs? Une manière de pinailler. Mais pas que. De…
article suivant

La Chabiba du PJD appelle Benkirane à reprendre ses activités partisanes