Dans la bibliothèque de Younès Ajarraï

Directeur artistique de Marrakech 2020 puis de Rabat Capitale africaine de la culture et commissaire de plusieurs manifestations culturelles au Maroc et à l’étranger, il partage quatre livres qui l’ont marqué.

Par

Younès Ajarraï
Younès Ajarraï. Crédit: DR

Directeur artistique de Marrakech 2020 puis de Rabat Capitale africaine de la culture et commissaire de plusieurs manifestations culturelles au Maroc et à l’étranger, il partage quatre livres qui l’ont marqué.

1. La femme et le sexe, de Nawal El Saadawi

La femme et le sexe, de Nawal El Saadawi
La femme et le sexe, de Nawal El Saadawi, éd. L’Harmattan (2017)
“Ce choix est pour rendre hommage à cette très grande dame qui vient de nous quitter. Nawal El Saadawi a marqué des générations d’hommes et de femmes bien au-delà du monde arabe. Elle m’a fait prendre conscience très tôt du système patriarcal et de ses retombées désastreuses sur la vie dramatique que mènent les femmes, victimes des sévices imposés par une société arabo-musulmane qui les réduit à un simple objet de jouissance et les confine dans leur rôle d’esclave. J’ai eu l’honneur et le bonheur de faire sa connaissance en accueillant la “tigresse” par deux fois, en France puis à Rabat, dans le cadre de manifestations…
article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc