Alstom choisie pour la maintenance des locomotives électriques de l'ONCF

Après leur livraison, leur maintenance. L'entreprise française Alstom a été choisie pour assurer la maintenance des locomotives électriques de nouvelle génération PRIMA M4 de l'Office national des chemins de fer (ONCF). Un protocole entre les deux entreprises qui vient s'adosser au contrat de livraison de ces mêmes locomotives.

Par

C’est MALOCO, la joint-venture entre l’ONCF et Alstom, qui se chargera d’exécuter les travaux de maintenance. A travers un protocole d’accord annoncé ce jeudi 18 mars, l’entreprise française est désignée responsable de la maintenance des locomotives électriques de nouvelle génération PRIMA M4, selon un communiqué d’Alstom sur son site.

Pour rappel, un contrat a été signé entre les deux groupes en 2018 pour la livraison de 30 locomotives électriques tractées à plus de 160km/heure, suite à un appel d’offres remporté par l’entreprise française. Financée par un prêt de l’Etat français, l’ONCF avait alors déboursé 1,5 milliard de dirhams pour renforcer sa flotte pour le fret et le transport passagers. Depuis fin décembre 2019, quinze locomotives PRIMA M4 ont été livrées (à raison de deux par mois) au Maroc, dont dix ont été mises en service commercial. Le nouveau protocole vient donc s’adosser à ce contrat de livraison.

“La signature de ce protocole consolide notre partenariat avec l’ONCF et vient renforcer la confiance mutuelle qui nous unit. Je suis sincèrement reconnaissant du dévouement dont l’équipe du projet a fait preuve tout au long de cette période, notamment dans un contexte sanitaire très compliqué. Nous poursuivrons notre partenariat de longue date avec notre client et dans le pays afin de contribuer au développement de l’infrastructure ferroviaire marocaine” a commenté Nourddine Rhalmi, PDG d’Alstom au Maroc dans le communiqué.

L’entreprise française participe à plusieurs projets au Maroc dont la livraison de 190 tramways Citadis X02 aux villes de Rabat (66 tramways) et de Casablanca (124 tramways), de 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca et de 50 locomotives Prima.

Selon le site du groupe français, la génération de train PRIMA4 sont des locomotives électriques adaptables aussi bien au fret qu’au transport de passagers avec une vitesse de tractation comprise entre 140 et 200 Km/h, selon les besoins.

à lire aussi

article suivant

Élection des membres de la Chambre des Conseillers : le dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre