Allocations familiales, couverture maladie, retraites : comment le gouvernement prévoit de généraliser la protection sociale

Le projet de loi-cadre 09.21 fixe des principes censés “contribuer à généraliser la protection sociale” dans un délai maximum de cinq ans. Adopté par le Conseil des ministres le 11 février, le texte décline les objectifs à atteindre et les sources de financement. Les dons et legs ne sont pas exclus.

Par

Réunion du Conseil des ministres. Crédit: MAP

Un projet de loi attendu depuis l’été. Annoncé lors du dernier discours du trône par le roi Mohammed VI, le projet de généralisation de la protection sociale prend forme. Le Conseil des ministres du 11 février a en effet adopté un projet de loi dans ce sens, dont le texte (consultable en fin d’article) devrait remplacer le modèle multiforme, inégal et désuet jusque-là en vigueur et qui avait montré ses limites durant la crise du Covid-19.

à lire aussi

Quatre piliers pour commencer

Dépositaire du texte, le ministre de l’Économie et des Finances Mohamed Benchaâboun explique dans sa note introductive que “cette réforme fait de la protection sociale l’un des domaines d’intervention stratégiques et prioritaires pour prévenir et réduire divers aspects de la vulnérabilité sociale et améliorer les conditions de vie des…

article suivant

Ce que signifie la reconnaissance de la Journée internationale de l'arganier, désormais célébrée le 10 mai