Vivre sous pression

Par Fatym Layachi

Ça y est, tu craques ! Tu n’en peux plus de cette pression. Ça fait des mois que les jours se suivent et qu’ils ont tous le même parfum de désagréable étrangeté. Et toi, ça fait des mois que tu as l’impression de vivre sous pression. En fait, ce n’est pas qu’une impression et, surtout, ça ne fait pas que quelques mois : ça fait un an que tu vis sous pression constante ! Ça fait un an que tu vis au rythme de cette pandémie. Un an que tu parles Covid, que tu bouffes Covid, que tu lis Covid, que tu WhatsApp Covid. Mais, surtout, ça fait un an que tu ne vois pas plus loin que ce foutu Covid. Ça fait un an que tu ne te projettes pas. Que tu vis au jour le jour sans même avoir la jouissance du carpe diem. Tu te réveilles avec une boule au ventre et tu vas te coucher avec cette même boule qui t’angoisse. Et puis tu as une espèce d’inquiétude latente qui t’envahit….

article suivant

Le PPS dépose une proposition de loi pour mettre fin au mariage des mineures