WhatsApp, Signal, Telegram : quelle application est la plus sûre ?

Le géant de la messagerie en ligne WhatsApp a dû reculer face au tollé provoqué par l’annonce de la modification de ses conditions générales d’utilisation. Prévue pour le 8 février 2021, elle ne sera finalement effective que le 15 mai prochain. En attendant, ses concurrents, Telegram et Signal, enregistrent un nombre record de téléchargements.

Par

Depuis l’annonce de WhatsApp le 4 janvier, une hausse impressionnante des téléchargements de Signal et Telegram a été observée. Crédit: Rami Al Zayat / Unsplash

La polémique n’a pas désenflé, au point d’obliger WhatsApp à annoncer, vendredi 15 janvier, un report du changement de ses conditions générales d’utilisation. Rachetée par Facebook en 2014, l’application aux deux milliards d’utilisateurs demandait, le 4 janvier, à ce que les données personnelles de ces derniers soient partagées avec la maison-mère. Confus et inquiets, les usagers ont commencé à quitter en masse l’application, lui préférant Telegram et Signal, jugées plus fiables. Prétextant un problème de pédagogie et de désinformation, WhatsApp n’entend pas revenir sur sa décision, mais la décaler pour mieux expliquer les changements et revenir sur les confusions. L’application insiste notamment sur le fait que Facebook et Messenger ne pourront pas avoir accès aux conversations privées, qui resteront chiffrées de bout en bout. Des explications…

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques