Sinistrés, quels recours pour se faire dédommager ?

Habitations inondées, véhicules noyés, locaux hors d’usage… 
les inondations ont causé des préjudices matériels. Qui va rembourser ? Quelles sont les conditions pour être dédommagé ? Explications avec Mourad El Ajouti, avocat au barreau de Casablanca, et Bachir Baddou, président de la Fédération marocaine des sociétés 
d’assurances et de réassurances.

Par et

DR

les sinistrés assurés dont le contrat inclut la clause inondations: ces personnes seront indemnisées dans la limite des capitaux assurés. les non-assurés: ils ne peuvent prétendre à aucune indemnité en dehors du régime de couverture obligatoire contre les conséquences des événements catastrophiques qui obéit à des règles très précises.

à lire aussi

Est-ce l’assurance de la Lydec qui va s’en charger? Concernant la Lydec, elle est obligée de réparer les dommages si sa responsabilité directe est prouvée, c’est-à-dire si ce sont les canaux d’eaux usées qui ont causé directement les dommages. Dans le cadre de la gestion déléguée, le contrat qui lie le conseil de la ville à Lydec, s’il est prouvé que la canalisation d’eaux usées qui est à côté du lieu d’habitation n’a pas bénéficié d’opérations de curage, la responsabilité…

article suivant

LES SAMEDIS DE L’IMMO : le rendez-vous de référence pour des offres immobilières exclusives