Le ministère de l’Intérieur dépose plainte contre Mohamed Ziane

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur annonce le dépôt d’une plainte au tribunal de première instance de Rabat contre l’ex-bâtonnier Mohamed Ziane.

Par

Le ministère de l’Intérieur annonce la poursuite en justice de Mohamed Ziane, ex-bâtonnier de Rabat et secrétaire général du Parti marocain libéral, à cause des accusations portées par ce dernier contre plusieurs institutions du royaume.

La décision de porter plainte est fondée sur des faits matériels clairs à travers lesquels les institutions de l’État ont été attaquées sur la base de fausses accusations et allégations”, indique le communiqué, qui ajoute que les actes relèvent du droit pénal, compte tenu des “diffamations et insultes” proférées à l’encontre d’agents publics en exercice de leur fonction.

à lire aussi

Le ministère de l’Intérieur affirme aussi que ce recours à la justice est de son droit constitutionnel, qui est de protéger et de mettre en œuvre la loi en confrontant tous ceux qui la violent, quels qu’ils soient. “L’action découle aussi de l’engagement du ministère à protéger ses fonctionnaires contre les agressions, insultes et diffamations qui pourraient les viser dans l’exercice de leurs fonctions, conformément aux règles de l’État de droit. Le tout en plein respect des dispositions constitutionnelles et légales en vigueur”, souligne le communiqué.

Pour rappel, Mohamed Ziane a récemment multiplié les sorties sur les réseaux sociaux pour critiquer différentes institutions du royaume, comme la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé