Vaccin anti-Covid-19 : rien ne sert de courir...

Par La Rédaction

Nous sommes-nous vus trop beaux, trop rapidement ? La question se pose en ce début d’année 2021 où pas la moindre dose du remède miracle, le vaccin anti-Covid-19, n’a encore pointé le bout de son aiguille sur le sol marocain. Au départ, il y avait un pari : démarrer la campagne de vaccination avant la fin de l’année 2020. Le but ? Endiguer au plus vite la pandémie et reprendre un semblant de vie “normale” avant le début de l’été. À l’arrivée, il y a une réalité : en ce mois de janvier 2021, le Maroc est toujours dans l’attente d’une livraison des doses nécessaires pour démarrer la campagne de vaccination. À qui la faute ? C’est peut-être là tout le paradoxe, tant la question est plus complexe qu’il n’y paraît. Car tout n’est pas à jeter.

à lire aussi

Depuis la mi-novembre et le top départ lancé par Mohammed VI, toute une logistique a été mise en place pour mener à bien les vaccinations. Sur le terrain, difficile de reprocher quoi que ce soit aux personnes mobilisées. Corps médical en tête, elles ne comptent plus leurs heures depuis le…

article suivant

Othmane El Ferdaous annonce une nouvelle série de mesures destinées à soutenir le secteur culturel