Comme Demba Ba : dire non, dire oui, s’engager

Par Fatym Layachi

Depuis le début de la pandémie, le monde ne tourne plus exactement de la même manière. Même toi, tu as du te réinventer en quelque sorte. Ou en tout cas, tu as dû réaménager ton quotidien. Tu as appris à t’adapter aux restrictions de voyage, tu maîtrises quelques trucs pour contourner les couvre-feux, tu as les bons numéros de téléphone pour te faire livrer ce que tu veux quand tu veux. Bref, comme toujours, tu trouves le moyen (et surtout les moyens) pour adapter le monde à tes envies. Forcément, même tes soirées se sont adaptées. De moins en moins de verres dans les endroits en vue et de plus en plus d’apéros ou de posages chez les potes. Alors, il y a quelques jours, tu t’es retrouvée à une soirée foot chez le frère de Zee. Toi, le foot, tu t’en fous un peu mais boire du blanc entourée de tes amis en picorant de petites bouchées servies sur de jolis plateaux, ça tu adores. Le match du jour, c’était un…

article suivant

Qui est James M. Inhofe, le fervent défenseur du Polisario ayant ralenti la décision de Donald Trump ?