Jack Lang : “D’une certaine manière, s’il y a un modèle religieux à retenir, c’est le modèle marocain”

Le président de l’Institut du monde arabe, très proche du Maroc, nous donne son point de vue sur le malaise actuel entre la France et l’islam.

Par

Jack Lang, ancien ministre de la Culture en France, est président de l'Institut du monde arabe à Paris depuis 2013. Crédit: Martin Bureau / AFP

Un mois après l’attentat terroriste qui a visé Samuel Paty, un professeur d’histoire-géo décapité en France parce qu’il avait montré des caricatures du prophète Mohammed à ses élèves, les débats autour de l’islam ont pris une tournure exacerbée dans l’Hexagone. Réitérant son soutien aux caricatures lors de la cérémonie d’hommage national rendu au professeur, le président français Emmanuel Macron s’est attiré les foudres du monde musulman, et s’est vu contraint de nuancer ses propos dans une interview donnée à la chaîne qatarie Al Jazeera. C’est dans ce contexte marqué par des tensions entre la communauté musulmane et la classe politique française que Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe à Paris et amoureux des cultures arabes, a accepté de donner son point de vue sur la question. Ancien ministre de la Culture puis de l’Éducation nationale, il noue depuis longtemps des relations privilégiées avec le Maroc. Ce proche d’Emmanuel Macron s’exprime sur…

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc