Rumeurs, reconfinement et couscous

Par Fatym Layachi

Depuis que tu t’es réveillée, tu es de bonne humeur. Tu as passé la matinée à ne pas trop travailler mais avec énormément d’enthousiasme. Aujourd’hui, c’est couscous chez ta tante avec la famille. Et ça faisait bien longtemps que tu n’avais pas passé un moment en famille. Pas uniquement en petit comité mais vraiment en famille, avec ton cousin, ses grandes théories, tes cousines, leurs maris et leur bonheur beaucoup trop souriant, ta tante et ses bijoux, ton autre tante et ses tberguigs, ton oncle et sa mauvaise humeur. Ton neveu qui râle et ta mère qui soupire. Ta nièce qui ne quitte pas son téléphone et sa mère qui l’engueule avec autant de détermination qu’un type épuisé de vider l’Atlantique à la petite cuillère. Bref, ce joyeux bordel t’avait manqué et tu es ravie d’être dans ce salon qui se remplit d’odeurs de légumes et de grillades. Tu as bien l’intention de le savourer, ce déjeuner. Tu vas le savourer en râlant un peu parce que ta famille te fait forcément râler un peu. Mais tu vas apprécier le…

article suivant

Hôpitaux Vs TGV