Driss Azami El Idrissi joue dans une dramedy parlementaire

Par Yassine Majdi

Alors que Aziz Saadallah vient malheureusement de nous quitter, voici que de nouveaux comédiens ont fait irruption sur nos écrans, le temps d’un épisode de sitcom. Sans le vouloir, c’est Driss Azami El Idrissi qui a fait rire (ou pleurer, en fonction des sensibilités) les Marocains devant leurs télés. Le spectacle a eu lieu dans l’hémicycle et le discours est éloigné, très éloigné, de celui tenu par le PJD il y a quelques années devant des millions de Marocains alors que se profilaient des élections où le parti de la lampe faisait office de favori. Durant cette réunion de commission parlementaire, notre ancien ministre s’est transformé en défenseur des traditions, lui dont le parti a tant appelé au changement. La retraite parlementaire? Un débat “populiste” selon le député-maire de Fès dont le propos pourrait être acceptable en temps normal, mais qui est difficilement cautionnable lorsque les licenciements économiques s’enchaînent et que les Marocains craignent pour leur avenir.

“La suppression 
des retraites parlementaires ne permettra pas de construire des hôpitaux, mais elle enverrait un signal fort aux citoyens”

Yassine Majdi
Une…

article suivant

Liquidation des retraites : un accord obtenu à la Chambre des représentants