BERD accorde un prêt de 300 millions d’euros à l’ONDA, ADM et l’ONEE

Le ministre des Finances Mohamed Benchaâboun a signé, le 1er septembre, trois accords de garantie de prêts de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour 300 millions d’euros.

Par

Le ministre des Finances Benchaâboun a signé, mardi, trois accords de garantie de prêts de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour 300 millions d'euros. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Le prêt de 300 millions d’euros, garanti par l’État, sera accordé à l’Office national des aéroports (ONDA), la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Ce financement vise à faire face aux effets de la crise induite par le Covid-19, à travers notamment la mobilisation de financements pour leurs besoins de trésorerie, indique un communiqué conjoint du ministère et de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

L’appui de la BERD comprend également une assistance technique dans le cadre du programme de modernisation et de consolidation de la gouvernance des EEP, poursuit le communiqué.

Élargir le financement à d’autres EEP

Durant sa vidéoconférence avec le vice-président de la BERD Alain Pilloux, le ministre des Finances Mohamed Benchaâboun a également invité la BERD à élargir son appui en faveur d’autres EEP affectés par la pandémie, et à renforcer son action en faveur du secteur privé pour soutenir la relance.

Le programme de réforme que le gouvernement marocain compte poursuivre, avec l’appui notamment de la BERD, devra contribuer à l’avenir à renforcer la résilience des entreprises publiques et garantir la continuité de services de qualité à la population marocaine, a déclaré le vice-président.

(avec MAP)

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi