Marché de l’automobile : faut-il s’attendre à une baisse des prix ?

Après des semaines d’inactivité totale, le marché de l’automobile au Maroc semble reprendre des couleurs. Mais à quel prix ?

Par

Depuis le début du mois de juin, le marché de l’automobile au Maroc semble renouer avec la demande, tout en maintenant ses marges. Crédit: MAP

Victime collatérale du Covid-19, le marché automobile souffre depuis le début de la crise sanitaire. Une grande partie des usines de production et d’assemblage de véhicules se sont retrouvées à l’arrêt et les concessionnaires ont également cessé toute activité pendant plus de deux mois. Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), la baisse des ventes a été estimée à plus de 90 % durant les mois d’avril et mai.

à lire aussi

Avec un pouvoir d’achat fragilisé par la baisse des revenus ou la perte d’emploi, il semblait évident qu’une baisse des prix de l’automobile neuve allait suivre dès la reprise de l’activité, et que les constructeurs et concessionnaires chercheraient à booster leurs ventes. Sauf que depuis le début du mois de juin, le marché de l’automobile au Maroc semble renouer avec la demande, tout en maintenant ses marges.

Optimisme et vigilance

Contacté par TelQuel, Adil Bennani, président de l’AIVAM, se réjouit de la performance du secteur depuis le…

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste