Déconfinement paradoxal

Par Fatym Layachi

Le confinement a été levé ou allégé, tu ne sais pas exactement. Tout le pays semble être en zone 1. Mais tu ne sais pas s’il reste encore des villes en zone 2. Tu ne sais pas non plus ce qu’il en est de l’état d’urgence. Et tu sais encore moins ce qu’il en est de l’ouverture ou non des frontières. Le pays semble être dans une sorte de déconfinement paradoxal. Il y a des mesures très strictes imposées aux commerçants, aux restaurateurs, mais tu vois pas mal d’images de marchés ou de plages bondées comme si de rien n’était. Ça t’effraie un peu. Tu n’as vraiment aucune envie de te taper une deuxième vague et encore moins un deuxième confinement. Le port du masque est toujours obligatoire mais tu vois de plus en plus de gens à visage découvert, ou alors avec un masque qui pendouille sous le menton. C’est un peu comme s’il y avait un énorme décalage entre ce qu’on est censés faire et ce qu’on fait de manière effective. Et à bien y regarder, le plus…

article suivant

Le déconfinement à la sauce marocaine