Quand l’Intérieur salue les efforts du “citoyen” Boualem

Par Réda Allali

Encore une fois, les amis, cette semaine a été historique, le mot n’est pas trop fort. Le Boualem ne pensait pas assister à pareille révolution de son vivant, et c’est le cœur serré qu’il s’adresse à vous. L’objet de son émoi tient en ces quelques lignes, placées en introduction du dernier communiqué des ministères de l’Intérieur et de la Santé, qu’il faut citer sans plus attendre: “Au vu de la situation maîtrisée que connaît la situation épidémiologique, rendue possible grâce aux efforts conjugués et constants du Citoyen, de l’Administration et de l’ensemble des composantes de la Société Marocaine…Oui, les amis, vous avez bien lu, le ministère de l’Intérieur salue les efforts du citoyen, et avec une majuscule s’il vous plaît. Autrement dit, le Boualem est glorifié, soudain. On imagine qu’après avoir mis une majuscule au citoyen, ils ont pensé devoir égaliser au score en en ajoutant une autre à Administration et dans la foulée à Société, histoire de noyer le poisson, mais nous ne sommes pas là pour chipoter. Il faut au contraire saluer notre réhabilitation, celle du citoyen: elle…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés