La BMCI soutient l’initiative Annonceur Solidaire - L’UTAT se mobilise pour aider les familles des vallées isolées du Haut Atlas

Le tourisme nature et le trekking sont la principale source de revenus des habitants des vallées les plus reculées du Haut Atlas.

Par

Ce contenu est une communication d’entreprise. Il n’a pas été rédigé par les journalistes de TelQuel.

Pour faire face à la crise du Covid-19, l’UTAT lance une action ambitieuse “1 Panier pour 1 Foyer”’ afin d’approvisionner tous les foyers des vallées empruntées par les parcours des épreuves, dont certains villages sont parmi les plus isolées du monde. Tous les ans, l’Ultra Trail Atlas Toubkal est le premier événement de l’Atlas et représente une des principales sources d’activité et de revenus du territoire.

Les coureurs de l’UTAT traversent des villages retirés de montagne et peuvent mesurer les conditions de vie difficiles dans ces vallées recluses, où l’isolement n’a d’égal que l’hospitalité et la bienveillance des habitants.

2020 est une année terrible pour nous tous, mais ici où la plupart des revenus de l’année se génèrent en 3 mois de printemps et 2 mois d’automne, la déflagration du Covid-19 s’exprime avec davantage de conséquences, de rudesse et de difficultés.

Cette petite main tendue permettra de subvenir aux indispensables alimentaires et d’hygiène d’un foyer durant une semaine. La famille UTAT compte environ 240 prestataires rémunérés, dont 90 % directement issus du périmètre défini par les parcours des différentes épreuves. À défaut de pouvoir accompagner l’ensemble du massif de l’Atlas, il nous est apparu évident de commencer par ceux qui contribuent, ceux que l’on côtoie, ceux sur qui nous pouvons compter depuis 12 ans maintenant pour réussir une épreuve qui ne pouvait pas exister sans eux !

La BMCI à son tour soutient l’initiative #AnnonceurSolidaire en finançant la campagne publicitaire de plusieurs associations, dont l’UTAT.

Retrouvez plus d’informations sur 1 panier pour 1 foyer et faites vos dons ici.

article suivant

Abdelmadjid Tebboune : "La construction de bases militaires à nos frontières est une forme d’escalade qui doit s’arrêter"