[#Restart, ép. 6] Mohammed Benahmed : “Seulement 100 à 120 milliards des programmes de développement régionaux devraient être programmés sur la période 2019-2021”

Par Mohammed Benahmed

L’accélération des investissements nationaux et régionaux, 
le renforcement des infrastructures sanitaires ainsi que l’implication des investisseurs privés nationaux et étrangers seraient les clés 
d’une relance rapide pour Mohammed Benahmed, expert international en développement territorial durable et président de l’Alliance Maroc Innovation et Emergence.

La relance économique par l’accélération des investissements publics nationaux et dans les territoires

Mohammed Benahmed, expert international en développement territorial durable, président de l’Alliance Maroc Innovation et Emergence.
A l’aune de la gestion de sortie de crise du Covid-19, le gouvernement doit envisager dès à présent les différents scénarii de reprise. La relance de l’économie nationale et la construction d’infrastructures compétitives et économiquement efficientes vont de pair. Les infrastructures doivent, en effet, produire un choc de la demande à travers la reprise de l’investissement. Cependant, ces investissements devraient être déployés de sorte à ce qu’ils produisent des effets d’entraînement sur les filières de l’économie nationale tels que les grands travaux publics, les programmes de transport routier, les infrastructures énergétiques, le bâtiment, les grands ouvrages hydrauliques… Pour…

article suivant

Face à la gronde des étudiants médecins, l’Exécutif tente de calmer le jeu