237 caractères et une polémique : les dessous de la rencontre Benmoussa-Le Gal

À travers un tweet où elle fait référence à un échange avec le président de la CSMD Chakib Benmoussa, l’ambassadrice de France a provoqué une véritable polémique. Certains accusent la diplomate de néocolonialisme, tandis que d’autres remettent en cause la loyauté de l’ancien ministre de l’Intérieur et actuel ambassadeur du Maroc en France. Détails et explications des inconnues de cette polémique.

Par

Chakib Benmoussa et Hélène Le Gal Crédit: Montage TelQuel

Réseaux sociaux, déloyauté, néocolonialisme et modèle de développement. Ces quatre éléments ne sont pas la recette d’une série d’espionnage inspirée par l’actualité marocaine, mais plutôt celle d’une polémique concernant les échanges de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) et une ambassade étrangère. Au cœur de cette controverse, un tweet publié par l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, à la suite d’un échange datant du 5 juin avec le président de la CSMD, Chakib Benmoussa. Retour et explications sur les origines d’une polémique qui continue d’animer les réseaux sociaux.

Aux origines

Tout a commencé par une publication d’Hélène Le Gal. Dans son tweet du 5 juin, l’ambassadrice de France au Maroc évoque une rencontre…

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total