Le déconfinement à la marocaine

Par Réda Allali

La lune du déconfinement ne lui étant pas apparue en temps requis, notre Chef du gouvernement a décidé, dans sa grande sagesse, de prolonger notre état d’urgence sanitaire de trois semaines. Il a bien entendu pris le soin de nous annoncer cette information à la veille du déconfinement prévu, pas un seul jour plus tôt, et c’est une attitude qui n’a surpris personne. Aux affres de l’anticipation, et à son cortège d’angoisses et d’attentes, nous préférons la joie fébrile de l’improvisation de dernière minute. Oui, c’est bien ainsi que nous fonctionnons. Et donc, on a pris trois semaines de plus, les amis, voilà la triste réalité. Le Boualem est de plus en plus perplexe. Il ne sait plus s’il doit attendre le ftour, l’Aïd, la fin du confinement, le mois d’août… Avec, bien sûr, la perspective terrifiante de n’avoir rien de bon à attendre. Il imaginait bien qu’il fallait laisser passer l’Aïd-le-petit et son cortège de bisous, mais il n’imaginait pas un prolongement de peine aussi sévère. Il…

article suivant

Sélection de films du CCM : quatre films à ne surtout pas rater