Le spectacle de la politique au temps du coronavirus

Par Yassine Majdi

Quel spectacle! Toute une semaine durant, nous avons assisté à un véritable ballet politique et médiatique. Tour à tour, des représentants des Affaires étrangères, de l’Industrie et de l’Intérieur ont accepté de jouer le jeu et ont enfin répondu aux interrogations des Marocains après des semaines d’incertitude… avant de tout gâcher au moment du clou du spectacle. Les premières à rentrer en scène sont les Affaires étrangères. Critiquée pour son absence de communication sur la situation des Marocains coincés à l’étranger, la diplomatie marocaine est enfin sortie de sa réserve. Explications sur les procédures de rapatriement des citoyens étrangers, révélations de tensions avec les Pays-Bas, retour sur la gestion des Marocains coincés à l’étranger… rares sont les sujets qui ont été éludés par les représentants du ministère des Affaires étrangères. Ce dernier applique ici le mantra qui prévaut Avenue Roosevelt: “Un temps pour l’action, un temps pour la communication”. À force d’attendre, nos concitoyens coincés à l’étranger ont donc enfin eu les réponses à leurs nombreuses interrogations, même si elles ne sont pas toutes conformes à leurs attentes. Une…

article suivant

Migrants et réfugiés, la double peine face à la pandémie (Oxfam)