Omar Seghrouchni : “Rien ne sera plus comme avant... vraiment ?” #aprèscorona

Par Omar Seghrouchni

“Entre figure de style et réalité”, Omar Seghrouchni, président de la Commission nationale de contrôle 
de la protection des données à caractère personnel (CNDP)
, plaide pour “la nécessaire émergence d’une réglementation de la traçabilité”.

Moult analystes déploient depuis quelques jours, différents argumentaires pour expliquer que rien ne sera comme avant la crise du Covid-19. Et pourtant, en étudiant de près certaines analyses, il apparaît, parfois, quelques tendances qui font de cette assertion plutôt une figure de style qu’une réalité palpable et utile.

Omar Seghrouchni est le président de la Commission nationale de contrôle (CNDP)Crédit: MAP
D’une part, ceux qui œuvraient pour une digitalisation à outrance prennent leurs bâtons de pèlerin pour expliquer que si vous aviez la possibilité de suivre la mouche du voisin du dessus cela aurait permis d’ajuster la température de l’eau chaude de l’immeuble d’en face. Et que maintenant, du fait de la crise du Covid-19, nous en prenons, tardivement mais heureusement, conscience. N’oublions…
Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés