Depuis la Côte d’Ivoire et le Sénégal, des MRE gardent le lien avec leur famille

Au Sénégal et en Côte d’Ivoire, qui accueillent de nombreux Marocains installés pour affaires ou pour étudier, le confinement se vit en gardant le lien avec la famille. Témoignages.

Crédit: Creative Commons
La baie de Dakar, au Sénégal. Crédit: Creative Commons

Plusieurs milliers de ressortissants marocains sont actuellement au Sénégal et en Côte d’Ivoire, résultat de relations anciennes. L’annonce de la fermeture totale des frontières marocaines le 15 mars a suscité un grand émoi pour un grand nombre d’entre eux. Certains ne devaient être que de passage, mais se sont retrouvés coincés dans ces deux pays. D’autres sont résidents de longue date. Chacun s’adapte aux mesures prises par le gouvernement de leur pays d’accueil pour limiter la propagation du Covid-19 en maintenant un lien quasi quotidien avec la famille restée au pays, même si certains ne rêvent que d’une chose, rentrer au Maroc. Témoignages.

Abidjan semi-confinée

Brahim Alaoui, père d’une fille de quatre ans et d’un fils de trois ans, réside à Abidjan depuis 15 ans. Sa femme et lui n’ont pas une seule seconde pensé rentrer au Maroc. “Toute notre vie est ici, j’ai mon travail et mes enfants ont toujours vécu ici”,…

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi