Courage !

Par Réda Dalil

La crise dans sa conception première est un fléau. Mais elle possède un autre flanc, celui du renouveau. Elle promet, si l’on en tire toutes les conclusions, un futur meilleur. Jusqu’à présent, l’État a fait preuve de prescience en confinant la population dès les premiers signes de la maladie. Il compense des ressources restreintes par une énergie étonnante. Mais le Covid-19, dopé par une contagiosité redoutable, s’enracine. L’état d’urgence sanitaire, il faut l’espérer, en aplanira la courbe, mais qui peut dire que la quarantaine généralisée ne durera pas au-delà de son échéance initiale ? Face à un virus imprévisible dans son déploiement, la main ne doit pas trembler. Le choix des autorités sanitaires d’inclure un mélange de chloroquine et son dérivé l’hydroxychloroquine dans le protocole de soins est audacieux. S’il n’a guère encore convaincu certains pays des plus touchés, ce traitement n’est pas à exclure. Lorsque le virus progresse en détresse respiratoire aiguë, on se le demande, que faire ? Demeurer les bras ballants devant le patient en agonie ou tenter le premier remède disponible ? Le choix est clair. Au cœur du…

article suivant

COVID-19 : LE GROUPE RENAULT MAROC ET SES PARTENAIRES COMMERCIAUX SE MOBILISENT POUR FAIRE DON DE 50 AMBULANCES