M’jid El Guerrab : “Nous ne pouvons pas changer la politique migratoire de Schengen”

AFP

Smyet bak ? Mohamed. Smyet mok ? Hadda. Nimirou d’la carte ? J’ai deux cartes nationales comme tous les binationaux. Je vous avoue que je ne les connais pas. Il y en a une qui commence par PZ… Pour beaucoup, vous êtes l’homme au coup de casque. Doit-on craindre pour notre intégrité physique ? Beaucoup de gens vous diront que le calme et le respect d’autrui me caractérisent, j’ai du respect pour l’intégrité physique des autres. Je suis absolument non violent. Le coup de casque était une réponse à une agression physique et verbale. Maintenant, ce sera au juge de dire si c’était disproportionné ou pas, s’il y a eu des propos racistes ou pas, mais c’était une réaction. Il est réducteur et caricatural de résumer mes 36 ans d’existence à un coup de casque. Quand j’étais plus jeune, j’ai plongé dans une rivière en crue pour sauver quelqu’un de la noyade. Pendant des années, j’ai milité bénévolement dans les montagnes de l’Atlas pour aider autrui, et c’est plus ça qui me…

article suivant

Le journaliste Driss Ouhab n’est plus