Après Wuhan, les étudiants marocains de Wenzhou appellent au secours

Si les Marocains de Wuhan, berceau du coronavirus en Chine, vont être rapatriés ce 2 février, une dizaine de ressortissants marocains habitant la ville de Wenzhou, deuxième ville la plus touchée par le virus, appellent toujours au secours.

Par

Les étudiants marocains à Wenzhou appellent à l'aide sur les réseaux sociaux. Crédit: DR

Ils sont onze à appeler au secours. Des étudiants marocains dans la ville de Wenzhou — considérée comme la deuxième ville chinoise la plus touchée par le coronavirus — se retrouvent livrés à eux-mêmes face aux risques de propagation du virus. Abderrahman, 26 ans, en fait partie. Arrivé dans l’Empire du Milieu en septembre dernier, cet étudiant est depuis installé à Wenzhou, dans la province de Zhejiang, où la communauté marocaine n’est pas aussi importante qu’à Wuhan. “Nous sommes tout aussi inquiets, la ville risquant la mise en quarantaine à tout moment”, craint-il.

à lire aussi

De nombreux commerces et établissements de Wenzhou sont fermés à l’occasion du Nouvel An chinois. Les banques, à titre d’exemple, ne rouvriront que mi-février, ce qui inquiète les…

article suivant

Mauvaise gestion à la CAF : le contexte d’une fuite (1/5)