Panne d’ascenseur

Par Fatym Layachi

Malgré le climat ambiant et les digestions difficiles, l’année commence à s’installer. Les vernissages, les ventes privées, les soirées et les rendez-vous chez le psy reprennent. Tu as repris le boulot sans conviction, ta mère a repris son régime sans lactose et Zee est retournée sur Tinder avec un faux profil. Elle t’envoie des captures d’écran de certains des échanges qu’elle a. Tu ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. Alors tu réponds avec des smileys. C’est d’un pratique, les smileys. Aujourd’hui c’est couscous chez ta tante. C’est aussi la reprise des rituels en famille. Ta famille t’agace parce que tu t’y reconnais beaucoup trop et en même temps tu adores ta famille, c’est un des endroits les plus rassurants au monde. Et puis surtout, manger de la semoule en parlant trop et ne surtout pas retourner bosser ensuite font partie de tes activités favorites. En plus aujourd’hui, c’est particulièrement joyeux. Ta cousine qui vit à l’étranger est là. En plus, elle est venue avec son copain, étranger lui aussi. Ta tante se persuade que c’est pour…

article suivant

Essaouira : Mohammed VI inaugure le barrage "Moulay Abderrahmane"