Iran-USA: Vers une dangereuse escalade ?

Suite à l’assassinat ciblé du général iranien Qassem Soleimani par l’armée américaine à Bagdad, le 3 janvier, la communauté internationale retient son souffle. La mort de ce pilier du régime de Téhéran fait redouter une escalade après des appels à la vengeance venus du sommet de l’Etat perse. Faut-il craindre une troisième guerre mondiale ?

Par

Des Iraniens brûlent des drapeaux israélien et américain lors d’une manifestation anti-américaine après les meurtres de Qassem Soleimani et du chef paramilitaire irakien Abu Mahdi al-Muhandis, à Téhéran le 4 janvier. Crédit: AFP

C’est sous de mauvais auspices que l’année 2020 a débuté au Moyen-Orient. En l’espace de quelques semaines, une véritable guerre froide s’est déclenchée entre l’Iran et les États-Unis avec l’Irak comme théâtre des opérations. En quelques semaines, la situation s’est embrasée à tel point qu’elle a plongé les grandes puissances dans la perplexité. L’événement déclencheur de cet inquiétant conflit indirect ? Des bombardements menés par les forces américaines contre des milices chiites irakiennes pro-iraniennes à Bagdad, le 29 décembre. Deux jours plus tard, une manifestation antiaméricaine menée par des militants pro-Iran se muait en attaque contre la représentation diplomatique US. La riposte américaine est tout aussi inattendue que sanglante. Le 3 janvier, sur la route de l’aéroport de Bagdad, l’armée américaine, sur ordre du président Trump, cible par drone une…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés