Zakaria Boualem fait le bilan

Par Réda Allali

Une nouvelle décennie s’achève, les amis, ce n’est pas rien. L’heure est aux bilans, aux rétrospectives, et Zakaria Boualem va lui aussi se lancer dans cet exercice complexe. C’est que cette décennie a été foi- sonnante, épuisante, vertigineuse. Souvenez-vous, il y a dix ans, peu de Marocains avaient accès aux réseaux sociaux. On se bipait les uns les autres sans complexe, on prenait des cafés entre amis et on achetait quelques journaux pour se tenir vaguement informés. Le rythme des informations que nous avalions était raisonnable, en accord avec notre capacité d’absorption. Il était alors impossible d’imaginer la tempête numérique qui allait s’abattre sur nos têtes. En dix ans, tout le monde, sans la moindre exception, a décidé de se mettre à parler en même temps, sur tous les sujets, avec pour conséquence une méga-charge d’opinions le plus souvent inutiles. C’est ainsi que nous avons constaté l’émergence de héros improbables, de polémiques absurdes,de malentendus lamentables…
Souvenez-vous un peu de…
article suivant

50 Raisons d'espérer malgré tout : Formation et éducation