Trois choses à retenir sur le développement humain

ABDELHAK SENNA / AFP

Mauvais élève

Le PNUD a publié, le 9 décembre 2019, l’Indice de développement humain (IDH) de 2019. Classé 121e sur 189 pays, le Maroc n’a gravi que deux places par rapport à l’année dernière. Avec un IDH de 0,676, il figure parmi les pays à “développement humain moyen”. En 2017, il était à la 121e place (avec un IDH de 0,675). Cet indicateur se base sur plusieurs critères, dont l’espérance de vie, l’accès à l’éducation et le revenu par habitant, pour évaluer le niveau de développement des pays en tenant compte du facteur humain, 1 étant la valeur de développement maximale.

En bas de liste

Le rapport 2019 indique que le Maroc se situe juste derrière l’Irak (120e) et la Palestine (119e), et bien loin derrière l’Algérie qui se place en 82e position. Le Bangladesh (135e) et le Pakistan (152e) figurent également dans le groupe des pays “moyennement développés” sur le plan humain.

Inégalités persistantes

Sur la période 2010-2017, 40% des plus pauvres ne possédaient que 17,4% de la richesse, tandis que les 10% les plus riches détenaient 31,9% de…

article suivant

Produits alimentaires : 768 infractions relevées en matière de prix et de qualité en mars